samedi 2 mai 2009

Le Réseau André Lachambre











Le réseau fut découvert par les spéléologues de "Conflent Spéléo Club", et plus particulièrement par André Lachambre en 1981
Tous les spéléos voudraient faire cette fabuleuse grotte. C'est pour cela qu'il nous a fallu un an d'attente.
Le 18 Avril, les membres de l'Association Spéléologique Nîmoise sont à la gare de Ria(près de Prades dans les PO) et attendent notre guide Françoise Magnan.
Les participants à cette exploration sont: Robert Angosto, Kévin Champainne, Philippe Alteyrac, Thibault Alteyrac, Marine Clouzot, Philippe Gaubert, Philippe Puzio, Daniel Panfalone, Bernard Daudet.
Tout le monde est impatient de rentrer sous terre. La première surprise fut celle de ces portes. Nous comprendrons plus tard pourquoi il a fallu fermer cette grotte.
Une fois les premiers 300m de semi-ramping, nous arrivons dans des galeries beaucoup plus vastes. Et les magnifiques concrétions nous apparaissent au grès des galeries. C'est de plus en plus beau. Lorsque nous arrivons au camp "Max Lise", nous faisons une petite halte. Tout le monde est émerveillé de ce qu'il a vu. Personne ne pense qu'il doit y avoir encore plus beau. Françoise nous dit: "après ces hors d'oeuvres" vous allez avoir le plat de résistance.
Nous empruntons une petite échelle, et nous voilà dans les galeries blanches. C'est fabuleux. Les parois sont tapissées d'aragonite, il y en a de partout.
Puis nous retournons au camp où nous preons notre casse-croûte. Après s'être restaurer, nous continuons notre vite: et c'est des fistuleuses, et c'est des gours, des perles de caverne. Nous ne savons plus où regarder et quoi prendre en photo.
Nous avions parcouru qu'une petite partie de ce magnifique réseau. "Le Mardé", c'est le nom de cette partie de la cavité. Nous ressortons vers 16h30, avec dans la tête ce merveilleux paysage souterrain. Nous ne l'avions pas que dans la tête mais aussi dans nos appareils photo








Aucun commentaire: